Aller à la barre d’outils

Cimetière de la Seyne

Je suis atterrée de voir comment la municipalité manque de respect à nos morts. Depuis un an, le cimetière n’a pas d’eau. Elle a été coupée totalement d’abord puis partiellement depuis plusieurs mois.
La raison: des fuites d’eau découvertes par hasard par une société qui intervient sur des caveaux.
Depuis, des citernes ont été installées et obligent les personnes, souvent âgées, à transporter l’eau dans des seaux, aidées souvent par des agents qui ont autres choses à faire.
Une visite sur place m’a conduite à faire un bilan bien triste de la situation.
Les allées sont défoncées et rapiécées, les herbes folles courent partout jusque sur la toiture de la conciergerie, fermée pour insalubrité. Du coup, plus de gardien et donc des embauches occasionnelles tous les week-ends.
Est ce une manière responsable de gérer une mission essentielle du service public: le deuil et le souvenir.
Dans une société qui se veut civilisée, la prise en compte de ses morts est un aspect fondamental de son niveau d’évolution.
Nous remettrons de l’ordre et de la qualité à cet aspect essentiel bien que discret de la vie de nos concitoyens.
De même, l’ouverture du nouveau cimetière, qui ne cesse d’être annoncée, sera une priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *