Aller à la barre d’outils

Lettre ouverte à Marc Vuillemot

Monsieur le Maire,

Dans un article que vous avez publié vendredi dernier sur votre blog, vous m’interpellez publiquement sur ce que j’aurais pu faire en tant que Conseiller Départemental.

J’en profite donc pour vous répondre sur ce que vous auriez pu faire en tant que Maire…

Concernant le dépistage du Covid-19, en tant que Maire vous auriez pu œuvrer pour un vrai centre de dépistage comme cela aurait dû être le cas dans la 2ème ville du Var. L’installation à Mabily est un cabinet médical et non pas un centre de dépistage comme cela a été annoncé à grand renfort de publicité dans la presse. En la circonstance, il s’agit d’un mensonge que je me suis bien gardée de dénoncer, pour ne pas rajouter de la confusion à la situation sanitaire.

La solidarité avec les personnes âgées n’a pas été à la hauteur des risques encourus au regard de leur vulnérabilité. Seules les personnes inscrites sur le site internet du CLIC ont été contactées par téléphone, laissant de côté toutes celles qui ne sont pas informées des possibilités du site, celles qui n’ont pas l’aptitude ou les moyens matériels pour s’inscrire. En tant que Maire, vous auriez pu mettre en place un numéro vert pour l’ensemble de la population, dans le but de signaler les personnes fragiles, au lieu de vous contenter des 1087 personnes inscrites devenues 1800 en fin de période. En tant que premier édile de la ville, c’est une bien étrange manière de prendre soin de nos anciens !   

En tant que Maire, vous auriez pu téléphoner aux directeurs des 9 EPHAD situés sur la commune, mais vous l’avez refusé au prétexte qu’il s’agissait d’établissements du secteur privé. Une telle posture idéologique compte tenu de la situation sanitaire, est-elle pertinente ? Je ne le pense pas, dans la mesure où les résidents de ces établissements sont des Seynois (près de 800) à part entière. Là aussi, ne voulant pas provoquer de tensions inutiles au sein de ce comité censé servir l’intérêt général, je me suis contentée d’écouter la litanie des mesures prises dans les 2 foyers-logements, au menu près.   

En tant que Maire, vous auriez pu annuler les droits d’enseigne et annuler les droits de terrasse versés par les restaurateurs et les commerçants en grande difficulté à cause du confinement (taxes municipales et métropolitaines pour partie) jusqu’en décembre. Vous avez dit suivre en tous points TPM, alors même que vous avez toujours défendu le principe de liberté d’action de chaque maire. Vous éludez la question en répondant que vous y réfléchissez.  Sauf qu’aucun courrier n’a été adressé aux commerçants qui ne savent pas à quoi s’attendre. Comment peuvent-ils s’organiser et envisager l’avenir dans ces conditions ? 

En tant que Maire, vous auriez pu demander une dérogation au Préfet pour rouvrir le marché du centre-ville. Malgré ma proposition faite par mail et réitérée en comité, d’envisager un plan de sécurité pour sa réouverture anticipée, nécessaire à la population du centre-ville et à la survie des commerçants, vous n’avez pas jugé nécessaire de demander une dérogation au Préfet.

En tant que Maire, vous auriez pu anticiper la pénurie de masques dès l’annonce du Président de la République faite le 14 avril.  Mais à vous écouter, c‘était le problème de l’Etat et des collectivités territoriales métropolitaines et régionales. Vous avez annoncé dans un premier temps que tous les citoyens devraient avoir officiellement 4 masques. Puis au final les Seynois n’en n’auraient que 2. Maintenant vous annoncez en avoir acheté 70 000, soit seulement 1 par Seynois, mais qui va payer ? Là où les maires des environs ont organisé la confection de masques pour aider les plus vulnérables, vous êtes resté inactif. Il est facile de toujours reporter la faute sur les autres au lieu d’impulser une dynamique locale !

Sur la délicate question de la réouverture des écoles, vous avez changé de discours à partir du moment où l’État n’a pas suivi vos préconisations en tant que président de l’association Villes et banlieues. Bien que nous soyons habitués à vos revirements fréquents en fonction de l’air du temps, toute communication est devenue inaudible à la fois pour les parents d’élèves et les élèves des établissements classés en Rep + mais aussi pour les autres qui ne font pas partie de cette catégorie. 22 % de la population seynoise habitent un quartier prioritaire, il faut les prendre en considération mais ne pas oublier les autres 78 %. En tant que Maire, il n’y a pas de différence à faire entre les parents, les élèves et les travailleurs des différents quartiers.

Comme dans d’autres secteurs, j’ai pleinement conscience que les employés municipaux qui sont présents pendant cette pandémie travaillent énormément pour compenser les absences, et je ne peux que les féliciter et leur rendre hommage. Je les ai toujours encouragés et soutenus, contrairement à ce que vous écrivez dans votre blog et qui me touche beaucoup. Comment pouvez-vous préparer au mieux la reprise du 11 mai sans connaitre les effectifs exacts ? Et est-ce parce qu’on les demande qu’on est contre le personnel ?

Cher Marc,  

Sans surprise, vos allégations mensongères n’ont qu’un seul objectif : me discréditer en tant que principale concurrente politique en lice pour les élections municipales. Au fil du temps, il apparaît que ce comité, qui n’a rien de démocratique, a surtout pour objectif de museler, au nom d’une prétendue « union sacrée » l’opposition face au manque de réactivité et à l’inertie d’un maire dans sa gestion de la crise actuelle. Loin d’agir de concert avec les partenaires que nous sommes, vous distribuez les bons et les mauvais points, et vous vous défaussez de vos responsabilités principales sur les acteurs institutionnels. 

Ce comité est une mascarade en tout premier lieu par sa composition. Pourquoi s’être privé des compétences de Jean-Pierre Colin, en charge des questions économiques pour les TPE, l’artisanat et le tourisme au Conseil régional ? Pourquoi s’être privé des compétences du Docteur Luc Patentreger, médecin engagé de longue date auprès des Seynois et plus compétent que beaucoup dans la lutte contre le Covid-19 ? Leurs expertises dans le domaine économique et médical auraient été précieuses.   

Je suis restée sur la réserve jusqu’à présent mais vos attaques récentes visent ma personne et mon engagement politique. Elles sont particulièrement mal venues dans cette période de pandémie et de confinement.

Pour toutes ces raisons, je souhaite ne plus faire partie de ce comité.

15 commentaires

bonjour, Mad bicais,mieux que cette lettre on pas faire mieux,je vous soutiendrez toujours et encore plus si besoin s en faisait,vous étés l avenir de la Seyne, je vous le redit je suis a la Seyne depuis 11 ans et bosse dans une Mairie de droite qui et la Garde et jamais déçu du Maire qu on a eue ,j espéré qu il sera réélu aux prochaine élections,comme pour vous a la seyne SUR MER.
cordialement

Bonjour Nathalie Je vous contacte en mon nom propre car vraiment même si depuis les élections je suis un peu en retrait suite à Un soucis de santé Je suis excédée par celui qui est encore maire A part Berthe et ses habitants complètement assistés rien pour les autres je vois chaque jour dans Var matin que toutes les villes du Departement organise des distributions de masque ici rien Le parc de la Navale est abandonné,fermé Des jardiniers s’activentt au pied des palmiers vers la Porte Marine pour planter des trucs inutiles et dans le même temps ils ont traité sans avertir personne avec des produits toxiques et au moins trois chiens du quartier ont vomi dont le mien et un plus grave a fini chez le veto qu’on ne nous dise pas aimer les animaux J’espère vraiment que le 2e tour aura lieu très vite J’avais cru comprendre que Sandra Torres devait renoncer?
Au plaisir d’echanger Cordialement F David

à Nathalie Bicais : je viens de prendre connaissance de votre courrier par l’intermédiaire de Daniel Martinez et je vous dit BRAVO : je ne suis qu’un de vos supporters et j’espère vous voir maire de la ville

Merci, merci de dire haut et fort vos sentiments et de nous révéler les cachoteries et les défilement d’un maire non engagé !
Toujours auprès de vous solidairement
Eddy jabes

Bonjour Madame,
Comme vous avez raison de vous manifester. Mon mari et moi-même sommes entièrement d’accord.
Monsieur le Maire est pour ainsi dire inexistant. Beau parleur mais alors après on attend les actes.
Nous espérons que vous remporterez les élections au 2eme tour, et que cette crise ouvrira les yeux de beaucoup de personnes sur
L’incapacite de M le Maire.
Bonne continuation et bon courzge

Bravo Madame Bicais pour une remise à l’heure du maire qui j’espère sera battu au deuxième tour des élections prochaines.
Bie repsectueusement

Bravo On est en pleine mascarade depuis des lustres avec cette mairie. Je te soutient tre fort surtout après notre rencontre à Fabrégas.Je te rappelle sous peu Courage et encore bravo Exelente réponse . RENE RAYBAUD THEATRE POQUELIN

C’est consternant ! Je boue depuis quelques temps déjà…

A l’heure où tous les maires des communes des environs (St Mandrier, Six fours, Sanary, Toulon, La Garde, La Valette, Carqueiranne, etc…) se mobilisent avec et pour leur population afin de leur fournir des masques, de permettre aux habitants et commercants les meilleures conditions de vie pendant cette période anxiogène et compliquée pour tous… Monsieur le Maire de la Seyne publie beaucoup dans var matin ses actions de solidarités pour les 22% de la population Seynoise (distribution de livres, etc) … Par contre, les 78% autres n’ont qu’a PAYER et se DEMERDER !!!
Même à Toulon ou la population avoisine les 170000 habitants (68000 pour la Seyne), la distribution de masque à commencée, à la Seyne sur mer on attend, on attend (peut être que la Mer Méditerranée va nous porter par providence de belles choses et du bien être). “AIDE TOI ET LE CIEL T’AIDERA”

BRAVO Nathalie pour cette dénonciation qui je l’espère sera lue et fera des prises de conscience !

Bravo Nathalie avec mon mari et Jocelyne on est de tout cœur avec vous
Espérons que bientôt on pourra changer ce maire qui n’a rien fait et toujours rien pour les seynois et pour sa ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *